Artisanat Local

Made In Chamonix blanc

La Boutique de l’Aiguille du Midi met un point d’honneur à sublimer l’artisanat local « Made in Chamonix ». Parmi les artisans qui emplissent les étagères flambant neuves de la boutique, nous retrouvons les couteaux Simond, les livres rouges de la maison Guérin, Les Cloches Devouassoud, la Savonnerie du Mont Blanc, les 4810® Bonbons Chocolats, le Trê 3en1 ou encore les authentiques cristaux du Mont-Blanc.

La famille Devouassoud & ses sonnettes

Depuis 6 générations, les méthodes de fabrication des cloches et des sonnettes sont un héritage familial et la technique est restée la même depuis 170 ans.
Le soucis de perpétuer une fabrication artisanale de qualité est toujours présente. Les machines et les gestes sont restés les mêmes, assurant une constance de fabrication.

« Notre métier est devenu très rare, il faut s’adapter à la demande, et ce n’est pas dans une fabrication industrielle que nos clients trouveront ce registre musical si recherché. Pour cela, il faut du temps, de l’oreille, beaucoup de savoir-faire, et de la passion pour son métier. Toute la fabrication est faite à chaud. Pour pouvoir travailler le métal nous sommes obligés de le chauffer « à rouge » pour le rendre malléable. De la plus petite à la plus grande, elles passent plusieurs fois au four, ensuite on les « embouties » avec une grosse presse. »

Didier Simond & le Chamoniard

Moniteur de ski l’hiver et artisan menuisier l’été, il est un enfant du pays natif du village des Pèlerins.

« j’ai voulu produire mes couteaux pour moi et pour les amateurs de la belle coutellerie.»

La partie métallique a été dessinée par ses soins et est produite dans le meilleur alliage disponible. L’assemblage final est réalisé à la main dans son atelier à l’entrée de la vallée. Didier est un perfectionniste, minutieux qui n’hésite pas à donner de sa personne dans la fabrication de chaque couteau.

Pour lui, la confection des couteaux est « comme un hommage rendu à la nature, qui depuis des millénaires, fournit aux hommes de la vallée, les ressources nécessaires à son évolution. »

Didier Simond a battu le record du monde du plus grand (2m10 et 35 kg) et du plus haut couteau en lui faisant gravir le Mont Blanc le 26 juin 2008.

Jacqueline Fattier & le 4810®

Lorsqu’elle rencontre Jean-Philippe, ancien pâtissier à l’Albert 1er qui deviendra son mari, l’opportunité de créer sa propre affaire est trop belle. Ils se lancent dans l’aventure en 1987.

« Je m’éclate au boulot. J’adore me nourrir au contact des gens. Je suis captive : quand je vois quelque chose, j’imagine toujours comment le transformer à l’avantage de ma boutique… »

Le 4810® : c’est son bébé… Une année a été nécessaire pour créer le design du chocolat, sa recette, le packaging… « Je voulais que la force de notre environnement exhale dans le chocolat 4810®».

Elle souhaitait créer un chocolat original, un souvenir à déguster… Le chocolatier « Aux Petits Gourmands » rentre dans le Top 10 des meilleurs chocolatiers de France en 2016, et a été primé à l’Awards de la recherche créative en 2014.

Famille Burnier & le Trê 3 en 1

L’entreprise de décolletage BURNIER Michel a vu le jour en 1964 à Magland dans la Vallée de l’Arve en Haute Savoie. Le fondateur du même nom passionné de mécanique et de tournage décide à tout juste 20 ans de se lancer et monte son atelier accolé à la maison familiale comme tout atelier de cette époque.

Stéphane le fils aîné, impatient d’intégrer le savoir-faire technique, rejoint l’entreprise dès l’obtention de son CAP décolleteur. Conscient de l’évolution du métier, celui-ci décide d’intégrer des tours numériques et ainsi continuer l’aventure. Delphine, la fille cadette, intégrera l’équipe plusieurs années après afin de gérer la partie administrative.

Ainsi, en gardant sa structure familiale avec des compétences de chacun complémentaires, l’entreprise s’efforce d’évoluer dans un certain dynamisme.

Matthieu Compois & l’impression 3D

Enfant du pays, il créé en 1999, le studio graphique Cybergraph à Chamonix. Il prend le virage de l’impression 3D en 2015 :  «  cette technologie innovante fera partie intégrante de notre futur ». Pour fabriquer une figurine 3D, de nombreuses heures de modélisation sur ordinateur sont nécessaires pour concevoir le modèle, ensuite quelques heures sont nécessaires pour imprimer les pièces.

Laurence Brossard, Maitre Savonnier

Elle a ouvert sa boutique dans le centre de Chamonix (Rue Paccard) en décembre 2015, une passion qui est née à la maison.

« Je confectionne les savons depuis quelques années. Les idées me venaient au fur et à mesure donc je me suis formée pendant 2 ans. Christophe mon mari crée les prototypes et je crée le savon».

Geoffrey Clin, chercheur de trésors

« Bien que ce soit toujours de la montagne cette activité est bien différente de l’alpinisme, le but n’est plus un sommet ou une voie et par conséquent, il n’y a plus de chemin à suivre, juste son intuition et ses doutes et quelque part, le terrain de jeu s’élargit ».

Parfois accompagné de sa fille, Geoffrey ramène de belles pièces comme l’assemblage d’octaèdres de Fluorine rose sur gangue, exposé au Musée des Cristaux de Chamonix dans la vitrine « Prestige ».

«  Cristallier est une activité difficile dans l’effort physique et mental où le risque est toujours présent ; les belles trouvailles sont rares mais l’on rentre toujours gagnant de ces instant passé là-haut »

Les livres Rouges Guérin

Les éditions Guérin sont une maison d’édition française, basée à Chamonix et fondée en 1995 par le chamoniard Michel Guérin. Sa spécialité est la réédition de livres classiques d’alpinisme. «Les livres sont rouges comme les chaussettes et les pulls portés par les montagnards de mon enfance» racontait Michel Guérin qui meurt d’une crise cardiaque. Sa maison d’édition continue le travail commencé.